Pourquoi et comment fonctionnent les éoliennes sans vent ?

Publié le : 29 février 202413 mins de lecture

La technique éolienne a été utilisée depuis longtemps pour fournir de l’énergie. En effet, c’est un moyen économique et écologique de produire de l’électricité. Elle se base sur l’exploitation du vent pour faire tourner des rotors à l’aide des pales. La force du vent qui fait tourner ces hélices est alors indispensable pour faire fonctionner une éolienne. Toutefois, il n’est pas rare de voir les éoliennes tourner sans qu’il n’y ait pas de vent. Plusieurs théories peuvent expliquer ce phénomène qui intrigue bon nombre d’entre nous. Voyez alors pourquoi les éoliennes tournent quand il n’y a pas de vent.

Comment fonctionne une éolienne ?

Une éolienne fonctionne en convertissant l’énergie cinétique du vent en énergie électrique utilisable. Voici les étapes principales de son fonctionnement :

  • Les pales captent le vent : Lorsque le vent souffle, les pales de l’éolienne tournent et captent l’énergie cinétique du vent.
  • Le rotor tourne : Le mouvement des pales entraîne la rotation d’un rotor, qui est connecté à un axe central.
  • La génératrice produit de l’électricité : À l’intérieur de l’éolienne se trouve une génératrice, qui utilise le mouvement rotatif de l’axe pour produire de l’électricité. Cette génératrice est souvent un alternateur, qui génère un courant alternatif.
  • Le courant est converti : Le courant alternatif produit par la génératrice est ensuite converti en courant continu à l’aide d’un convertisseur électronique pour le rendre compatible avec le réseau électrique.
  • Le courant est acheminé vers le réseau électrique : L’électricité ainsi produite est acheminée vers le réseau électrique, où elle peut être distribuée aux consommateurs.
  • Le régulateur de vitesse ajuste la rotation : Pour maintenir une vitesse de rotation constante dans des conditions de vent variables, certaines éoliennes sont équipées d’un régulateur de vitesse qui ajuste la direction des pales.

En résumé, une éolienne utilise le vent pour faire tourner des pales, ce qui entraîne la rotation d’un rotor connecté à une génératrice qui produit de l’électricité. Cette électricité est ensuite convertie et acheminée vers le réseau électrique.

Pourquoi certaines éoliennes tournent-elles alors qu’il n’y a pas de vent ?

l peut sembler parfois que certaines éoliennes tournent alors qu’il n’y a pas de vent perceptible. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène :

  • Vent à des altitudes supérieures : Même s’il n’y a pas de vent au niveau du sol, il peut y en avoir à des altitudes plus élevées où les pales de l’éolienne sont positionnées. Les éoliennes sont souvent conçues pour capturer le vent à différentes hauteurs, où la vitesse du vent peut être plus élevée.
  • Turbinage passif : Certaines éoliennes sont équipées de mécanismes de turbinage passif qui leur permettent de tourner même avec des vents très faibles. Ces dispositifs peuvent être des ailettes ou des profils spéciaux sur les pales qui permettent à l’éolienne de commencer à tourner avec très peu de vent.
  • Maintenance ou tests : Parfois, les éoliennes peuvent être mises en rotation pour des opérations de maintenance ou des tests, même en l’absence de vent. Cela peut être fait pour vérifier le bon fonctionnement des mécanismes internes ou pour effectuer des ajustements.
  • Effet visuel : Parfois, l’illusion que les éoliennes tournent peut être créée par d’autres facteurs, tels que des ombres portées ou des conditions atmosphériques particulières qui peuvent faire bouger les pales légèrement, même sans vent.

Il est important de noter que même si une éolienne semble tourner sans vent perceptible, cela ne signifie pas nécessairement qu’elle produit de l’électricité à ce moment-là. Les éoliennes ont souvent besoin d’une certaine vitesse minimale du vent pour générer de l’électricité de manière significative.

Les éoliennes tournent pour faciliter le démarrage à la reprise du vent

La première explication la plus plausible est le fait d’optimiser la capture de la force du vent. On entraîne alors les rotors électriquement pour faciliter le démarrage de l’installation. L’éolienne tourne ainsi pour pouvoir produire rapidement de l’énergie à la première brise. Il faut en effet savoir qu’une telle installation a besoin d’un vent supérieur à 10 km/h pour pousser les pales. Et de cette façon une éolienne peut fournir de l’énergie pour entraîner et aider les autres installations à tourner à une vitesse optimale. C’est alors un moyen de limiter la période où l’on peut constater un gap d’énergie lorsque le vent n’est pas au rendez-vous.

Les éoliennes doivent tourner à une vitesse synchronisée

On est aussi parfois tenté de penser à tort que les éoliennes tournent quand il n’y a pas de vent pour éliminer l’excédent d’énergie. Mais un tel gaspillage n’est pas envisageable, et puis les éoliennes produisent de l’énergie pour fournir un réseau qui consomme constamment. Des systèmes de stockage, tels que les batteries ont ainsi besoin d’un minimum d’approvisionnement pour éviter d’être à plat. La vitesse de rotation peut alors être synchronisée avec le réseau pour éviter des problèmes techniques.

Les éoliennes tournent sans vent pour des raisons techniques

Mais on peut aussi dire que les éoliennes tournent pour pouvoir faire des entretiens et des tests. On profite ainsi du manque de vent pour évaluer l’efficacité de l’installation hors de période de production pour le réseau. En outre, il faut savoir que les pales sont plus lourdes quand elles sont à l’arrêt. Ainsi, faire tourner l’éolienne permet de réduire l’usure de l’installation en conservant une certaine constance dans certains paramètres. Et c’est aussi une manière d’éviter les redémarrages intempestifs qui peuvent peser à long terme sur le matériel. En effet, les éoliennes sont implantées dans des endroits pré-étudiés, où le vent est quasi omniprésent, et que le manque de souffle ne dure pas trop longtemps.

Dans un parc, chaque éolienne est indépendante donc certaines peuvent tourner alors que d’autres non

Dans un parc éolien, chaque éolienne fonctionne de manière indépendante des autres. Par conséquent, il est tout à fait possible que certaines éoliennes tournent alors que d’autres ne tournent pas, même si elles sont situées à proximité les unes des autres. Plusieurs facteurs peuvent influencer cette situation :

  • Direction et vitesse du vent : Les éoliennes peuvent être exposées à des conditions de vent différentes en fonction de leur emplacement dans le parc. Il est courant que le vent varie en direction et en vitesse sur une courte distance, ce qui signifie que certaines éoliennes peuvent recevoir un vent adéquat pour produire de l’électricité tandis que d’autres ne reçoivent pas suffisamment de vent pour fonctionner efficacement.
  • Problèmes techniques : Chaque éolienne peut rencontrer des problèmes techniques individuels qui peuvent affecter son fonctionnement. Par exemple, une éolienne pourrait être temporairement mise hors service pour des réparations ou des maintenances préventives, tandis que les autres continuent à fonctionner normalement.
  • Maintenance programmée : Les parcs éoliens nécessitent une maintenance régulière pour assurer leur bon fonctionnement et prolonger leur durée de vie. Il est possible que certaines éoliennes soient arrêtées temporairement pour des travaux de maintenance planifiés, même si d’autres continuent à fonctionner.
  • Différences de conception : Les éoliennes dans un parc éolien peuvent avoir des caractéristiques de conception différentes, ce qui signifie qu’elles peuvent réagir différemment aux conditions de vent. Certaines éoliennes peuvent être conçues pour fonctionner plus efficacement dans des conditions de vent faible, tandis que d’autres peuvent être optimisées pour des vitesses de vent plus élevées.

En fin de compte, la combinaison de ces facteurs peut entraîner des variations dans le fonctionnement des éoliennes individuelles au sein d’un parc éolien.

Comment fonctionne une éolienne sans vent ?

Une éolienne a besoin de vent pour fonctionner, car elle utilise l’énergie cinétique du vent pour générer de l’électricité. Sans vent, une éolienne ne peut pas produire d’électricité de manière significative.

Cependant, il existe des éoliennes conçues pour fonctionner dans des conditions de vent très faibles, voire sans vent. Ces éoliennes sont équipées de dispositifs spéciaux pour démarrer et maintenir la rotation des pales même lorsque la vitesse du vent est très basse. Voici quelques mécanismes utilisés dans les éoliennes pour fonctionner dans des conditions de vent faible :Comment fonctionne une éolienne sans vent ?

  • Mécanismes de démarrage à faible vitesse : Certaines éoliennes sont équipées de mécanismes spéciaux qui leur permettent de démarrer à des vitesses de vent très faibles. Ces mécanismes peuvent inclure des ailettes ou des profils aérodynamiques spéciaux sur les pales qui facilitent le démarrage de la rotation avec très peu de vent.
  • Régulateurs de vitesse : Les éoliennes modernes sont souvent équipées de régulateurs de vitesse qui ajustent automatiquement la position des pales pour maintenir une vitesse de rotation constante, même lorsque la vitesse du vent varie. Cela permet à l’éolienne de fonctionner de manière plus efficace dans des conditions de vent variables, y compris des vents faibles.
  • Systèmes de stockage d’énergie : Certains parcs éoliens sont associés à des systèmes de stockage d’énergie, tels que des batteries, qui peuvent stocker l’électricité produite par les éoliennes lorsqu’il y a du vent et la libérer lorsque les conditions de vent sont faibles ou inexistantes. Cela permet de fournir une alimentation continue même en l’absence de vent.

Bien que ces mécanismes puissent permettre à une éolienne de fonctionner dans des conditions de vent faible, il est important de noter que la production d’électricité sera considérablement réduite par rapport aux conditions de vent normales.

Pourquoi a contrario voit-on des éoliennes à l’arrêt alors qu’il y a du vent ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez voir des éoliennes à l’arrêt même s’il y a du vent :

  • Vitesse du vent insuffisante : Les éoliennes ont généralement besoin d’une certaine vitesse minimale du vent pour commencer à produire de l’électricité de manière significative. Si la vitesse du vent est en dessous de ce seuil, les éoliennes peuvent rester à l’arrêt ou tourner très lentement, produisant peu ou pas d’électricité.
  • Maintenance ou réparation : Parfois, les éoliennes doivent être arrêtées pour des travaux de maintenance préventive ou des réparations. Cela peut inclure des inspections régulières, le remplacement de composants défectueux ou des ajustements pour optimiser les performances.
  • Surcharge du réseau électrique : Il peut arriver que le réseau électrique soit surchargé et que les éoliennes soient temporairement arrêtées pour éviter une surproduction d’électricité. Dans de telles situations, les éoliennes peuvent être mises à l’arrêt pour réguler la production d’électricité et maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande sur le réseau.
  • Problèmes techniques : Des problèmes techniques inattendus peuvent survenir, entraînant l’arrêt temporaire d’une éolienne ou d’un groupe d’éoliennes. Cela peut inclure des pannes de système, des défauts dans les composants mécaniques ou électriques, ou d’autres problèmes opérationnels.
  • Contrôle de la production : Dans certains cas, les opérateurs de parc éolien peuvent décider d’ajuster la production d’électricité en fonction de la demande énergétique ou des conditions du marché. Cela peut impliquer de mettre certaines éoliennes à l’arrêt pour répondre aux besoins du réseau électrique.

En résumé, même s’il y a du vent, divers facteurs peuvent entraîner l’arrêt temporaire ou la réduction de la production des éoliennes. Ces décisions peuvent être prises pour des raisons de sécurité, de maintenance, de gestion du réseau électrique ou pour d’autres considérations opérationnelles.

Plan du site